Inventaire des lieux de culte du Québec
Inventaire des lieux de culte du Québec

Église Très-Saint-Nom-de-Jésus

Fiche 2003-06-421

Fermé
2003-06-421-01-01.jpg
2003-06-421-01-01.jpg
2003-06-421-02-01.jpg
2003-06-421-03-03.jpg
2003-06-421-07-01.jpg
2003-06-421-09-03.jpg
2003-06-421-30-01.jpg
2003-06-421-30-03.jpg
2003-06-421-34-01.jpg
2003-06-421-37-01.jpg
2003-06-421-49-01.jpg

Vue frontale de la façade principale

Angle façade principale et façade latérale gauche

Vue frontale de la façade latérale gauche

Vue frontale de la façade latérale droite

Détail (ex.: clocher, portail central, etc.)

Vue d'ensemble vers le choeur depuis le revers de façade

Vue d'ensemble vers le choeur depuis le revers de façade

Vue rapproché du choeur depuis la nef

Vue d'ensemble du revers de façade depuis le choeur ou le centre de la nef

vue d'ensemble vers le choeur depuis la tribune arrière

Adresse 4215, rue Adam  
H1V 1T1
Municipalité Montréal
MRC Hors MRC
Région administrative région de Montréal (06)
Tradition(s) religieuse(s) actuelle(s) Aucune
Tradition(s) religieuse(s) antérieure(s) Catholique
hiérarchisation régionale Supérieure (C)
Construction 1903 - 1906
Concepteur(s) Charles A. Reeves, Architecte
Albert Mesnard, Architecte
Éléments du site Presbytère, chemin couvert

Extérieur

Revêtement dominant  
  façade principale Pierre
murs Pierre
toiture Cuivre

Intérieur

Revêtement dominant
  murs Toile marouflée
voûte ou plafond Toile marouflée
Forme de la voûte Arc en plein cintre
Plan au sol Croix latine choeur en saillie abside droite
Plan intérieur Nef à 3 vaisseaux, 2 tribune (s) arrière, tribune (s) choeur, déambulatoire
Orgue L'église possède deux orgues Casavant Frères, tous les deux installés en 1914 à la tribune du choeur et à la tribune supérieure arrière. L'orgue du choeur (opus no. 600) a été restauré en 1985-1986 par le même facteur d'orgues.
Vitraux Les vitraux proviennent de la maison française Gaston Vennat de Limoges. Ils ont été installés en 1915.
Décor peint Le décor est l'oeuvre de Toussaint-Xénophon Renaud. Bien que le contrat ne soit signé qu'en décembre 1913, les toiles seront réalisées et marouflées à partir de 1914 et jusqu'en 1918.
Dernière mise à jour : 16 juillet 2014
Tous droits réservés © 2012, Conseil du patrimoine religieux du Québec